Le lockout chez ABI a fait perdre jusqu'ici
- $ à Hydro-Québec
Tous les Québécois paient pour cela.
Le syndicat veut négocier.
Mais le compteur tourne....

Marche de l'Énergie

Réunis en assemblée générale le 11 mars dernier, les lockoutés d’ABI ont refusé les offres patronales ainsi que le protocole de retour au travail déposé unilatéralement par l’employeur dans une proportion de 82 %. La lutte continue!

Les 26 et 27 mars, les lockoutés d’ABI marcherons entre Trois-Rivières et Québec afin d’aller porter au gouvernement du Québec et au premier ministre François Legault un message qu’il ne pourra pas ignorer.

Plusieurs lockoutés d’ABI se portent bien sûr volontaires pour relever le défi de La Marche de l’Énergie pendant ces trois journées. Tous les marcheurs de syndicats affiliés sont également les bienvenus que ce soit pour la Marche ou pour l'acceuil des marcheurs devant l’Assemblée nationale (le mercredi 27 mars, à 10 h). 

Les lockoutés d’ABI mènent une lutte courageuse contre une multinationale qui prend en otage les travailleurs et travailleuses et leur communauté et se moque du gouvernement du Québec… en plus de profiter des largesses de leur contrats d’approvisionnement d’Hydro-Québec pour imposer ce lockout. Celui-ci a déjà fait perdre 165 M$ à Hydro-Québec en raison d’une clause de «force majeure» dans les contrats d’approvisionnement en électricité.

Faisons de cette marche un moment marquant de notre lutte. Soyons nombreux à soutenir les lockoutés d’ABI.

Pour signifier votre intérêt ou pour toute information, il suffit de remplir ce formulaire et il se rendra automatiquement à notre responsable, Daniel Mallette.