Appui des Métallos aux lockoutés de Crustacés de Gaspé

Publié : 14/06/2019

Percé, le vendredi 14 juin 2019 – Le Syndicat des Métallos appuie les travailleuses et travailleurs de Crustacés de Gaspé, membres d’Unifor, qui luttent pour le droit à la syndicalisation et leur dignité au travail.

Réunis en rencontre régionale au complexe de Fort-Prével en Gaspésie, les métallos de la Côte-Nord, de la Gaspésie et du Bas Saint-Laurent ont accueilli le président du syndicat Unifor de Crustacés de Gaspé, Lucien Gionest, qui a témoigné de façon touchante de la bataille des femmes et des hommes de l’usine de transformation de crustacés pour se syndiquer et négocier des conditions de travail décentes.

« Ces travailleuses et travailleurs mènent le combat fondamental qu’ont mené les fondateurs de nos organisations syndicales pour le respect. Avec de très bas salaires, des horaires exigeants, l’impossibilité de se rendre aux toilettes pendant de longues périodes… ces travailleurs mènent un combat nécessaire et juste », a fait valoir le directeur québécois des Métallos, Alain Croteau, qui passera saluer les lockoutés sur la ligne de piquetage au terme de la rencontre des métallos ce midi.

Une collecte silencieuse spontanée a permis d’amasser un millier de dollars au sein de la rencontre. « Nos prédécesseurs ont trimé dur pour faire reconnaître leur syndicat à Murdochville dans les années 1950. Ce que vivent ces travailleurs des pêches, c’est du même acabit. Cela nous ramène aux sources du syndicalisme », fait valoir le coordonnateur des Métallos pour la région, Nicolas Lapierre.

Cette usine n’a pas rouvert au printemps, alors que les travailleurs étaient en pleine négociation de leur première convention collective, ce qui constitue vraisemblablement un lockout déguisé pour contrer la syndicalisation.