Au tour des métallos de Feruni de ratifier leur contrat de travail

Publié : 10/05/2022

Contrecœur, le mardi 10 mai 2022 – La soixantaine de métallos de l’usine de recyclage d’acier Feruni à Contrecœur, propriété d’ArcelorMittal, a ratifié à son tour un nouveau contrat de travail de six ans et deux mois, dans la foulée de ceux négociés plus tôt cet hiver dans les usines d’ArcelorMittal à Longueuil et Contrecœur.

Le contrat prévoit des hausses salariales totalisant 9 $ sur six ans ainsi qu’une augmentation de l’ordre de 80 % des cotisations de l’employeur pour la retraite. Les primes pour le travail de nuit (1 $ à 1,25 $) ainsi que la fin de semaine (1,50 $ à 2 $) sont haussées dès la signature du contrat, tout comme les indemnités accordées pour les repas.

Le contrat a été ratifié dans une proportion de 54 % par les membres de la section locale 6586-2 des Métallos. « Nous sommes convaincus d’être allés chercher le maximum qu’il était possible d’aller chercher. Le contexte de forte inflation qu’on connaît actuellement avait énormément fait monter les attentes. Nous sommes néanmoins satisfaits du résultat », fait observer le président de l’unité syndicale, Marc Lemay-Lachapelle.

Outre les salaires, plusieurs autres améliorations ont été apportées à la convention collective. Le montant alloué en boni pour les vacances est haussé et une sixième semaine de vacances est accordée après 20 ans de travail. La procédure pour la compensation du temps supplémentaire est améliorée et il sera possible de fractionner une journée lors de la reprise de temps. Un rappel au travail en urgence sera automatiquement considéré comme une période de 6 heures travaillées plutôt que 5. Les assurances collectives sont améliorées, notamment en lien avec les soins dentaires, les soins des yeux, l’assurance salaire et l’assurance vie pour un conjoint ou un enfant.

« Cette convention s’inscrit dans la lignée des autres obtenues récemment à Longueuil et Contrecœur avec ArcelorMittal. On a pu bénéficier dans cette négociation de la bataille qu’ont menée nos confrères et consœurs métallos qui ont fait un mois de grève et ainsi ouvert la voie à des hausses substantielles », note le représentant syndical Michel Courcy

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.