Contrat accepté à l’unanimité chez E-Z-EM à Anjou

Publié : 20/12/2021

Montréal, mardi 21 décembre 2021 – C’est à l’unanimité que les travailleurs de l’usine de fabrication et de conditionnent de produits de radiologie médicale E-Z-EM à Anjou ont accepté leur nouveau contrat de travail.

Les 35 travailleurs, membres de la section locale 7625 du Syndicat des Métallos, auront des hausses salariales totalisant 14,75 % sur 5 ans et les primes pour les quarts de soir et de nuit sont haussées. La participation de l’employeur au régime de retraite est haussée de l’équivalent de 1 % du salaire et l’employeur assumera graduellement jusqu’à 80 % des cotisations au régime d’assurance, plutôt que 70 % par le passé. Au total, toutes les améliorations de la convention à incidence monétaire représentent une augmentation de la masse salariale de 21,75% % sur 5 ans. 

« C’est une convention historique pour nous. On a continué nos opérations normalement pendant toute la période de la pandémie et on voit dans ce nouveau contrat un retour du balancier. Les gains monétaires sont importants et plusieurs améliorations ont aussi été apportées dans le reste des clauses sur l’organisation du travail, les congés ou encore le temps supplémentaire », fait observer le président de l’unité syndicale, Martin Hétu.

Les dispositions sur la prévention en santé et sécurité ont par ailleurs été intégrées dans la convention collective, pour compenser les reculs dans la nouvelle Loi sur la santé et sécurité du travail. Le nombre d’heures allouées au représentant à la prévention sera ainsi encadré dans la convention collective.

En outre, les clauses sur les mouvements de personnel, l’utilisation de la banque de journées de congés personnels et sur le temps supplémentaire ont été améliorées.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.