Manifestation à l’assemblée des actionnaires de Hecla Mining

Investissement Québec investit dans une minière controversée

Publié : 24/05/2018

Des Métallos du Québec et des États-Unis manifestent aujourd’hui dès 8h30 devant l’édifice de la Place-Ville-Marie, en marge de l’assemblée des actionnaires de Hecla Mining qui se tient dès 10h au même endroit. Cette manifestation vise à soutenir les confrères et consoeurs métallos en grève depuis maintenant 14 mois à la mine Lucky Friday dans l’Idaho aux États-Unis. 

Notons que la compagnie Hecla Mining a déplacé son assemblée des actionnaires des États-Unis au Canada pour échapper aux manifestants, dans le contexte d’une grève qui s’étire. L’an passé, l’assemblée avait eu lieu à Vancouver. Qu’à cela ne tienne, les Métallos les suivent. Un des mineurs les plus expérimentés de la section locale 5114 des Métallos, Rick Norman, qui représente les 250 travailleurs de la mine Lucky Friday, entrera dans l’assemblée des actionnaires à 10h, après avoir manifesté à l’extérieur.

« Ils ont beau se cacher, nous connaissons leur vrai visage. C’est 250 familles qui sont à la rue à cause de leur entêtement. Nous sommes en conflit pour assurer notre sécurité sous terre, dans des mines souterraines, cela n’a aucun sens que cela s’éternise ainsi pendant 14 mois », fait valoir Rick Norman. La compagnie a d’ailleurs été accusée de négociation de mauvaise foi aux États-Unis.

Hecla Mining possède également la mine Casa Berardi qui opère en Abitibi. La compagnie américaine s’est d’ailleurs vu octroyer en mars un prêt de 40 millions $ de Ressources Québec (Investissement Québec) pour développer cette même mine. La compagnie est en plein processus d’achat pour mettre la main sur la minière canadienne Klondex.

« Les Québécois doivent savoir à qui ils ont affaire, puisque des fonds gouvernementaux y sont investis. Cette minière fait souffrir 250 travailleurs et leur famille et au même moment elle accorde un salaire annuel de près de 5 millions de dollars US à son pdg Phillips Baker. C’est gênant! », ajoute Rick Norman.