7e mois de conflit à la CEZinc

La campagne mondiale contre Glencore se poursuit

Publié : 13/09/2017

Montréal/Bogota, mercredi 13 septembre 2017 – Dans le cadre de sa campagne mondiale contre Glencore, des représentants des travailleurs en grève de la CEZinc rencontrent aujourd'hui à Bogota en Colombie, sous l'égide du syndicat mondial IndustriALL, une cinquantaine d'officiers syndicaux représentant l'ensemble des salariés de Glencore de par le monde.

«Nous nous y rendons pour tisser des liens de solidarité avec ces travailleurs, expliquer la vraie nature du conflit à Salaberry-de-Valleyfield où les travailleurs de la CEZinc vivent leur 7e mois de grève», déclare l’adjoint au directeur québécois des Métallos, Dominic Lemieux. «Les dirigeants de l'entreprise disent que le conflit va se régler au Québec. C’est vrai et c’est pourquoi nous sommes toujours ouverts à négocier sérieusement quand la compagnie sera sérieuse dans sa volonté de trouver un règlement. D’ici là, nous savons aussi par expérience que devant des multinationales qui tirent chaque jour profit de la mondialisation, les liens internationaux pèsent dans la balance.»

L’adjoint au directeur québécois est accompagné d’un délégué de la section locale 6486, Vincent Mercille-Barrette, qui expliquera les enjeux du conflit campivalencien aux syndicalistes de partout. «Nous sommes rendus à l'étape où l'employeur doit comprendre que les travailleurs de la CEZinc sont prêts à aller jusqu'au bout. Il ne doit pas douter de nos convictions. Nous tiendrons la fameuse journée de plus », fait valoir Vincent Mercille-Barrette.

À son retour de Colombie, Vincent Mercille-Barrette parcourra le Québec en ambassadeur des travailleurs de la CEZinc à la recherche d'appuis et d'aide de la part des différentes sections locales du Syndicat des Métallos. «Ce n’est pas vrai qu’une multinationale comme Glencore va mettre à genoux des travailleurs du Québec, c’est mal connaître les syndicalistes d’ici et c’est très mal nous connaître. Mais avec la solidarité, c’est possible de passer à travers», assure Dominic Lemieux.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques et 800 000 travailleurs en Amérique du Nord.

IndustriALL Global Union représente 50 millions de travailleurs des secteurs miniers, de l'énergie et de la manufacture dans 140 pays.

Pour consulter la liste des participants