La FTQ s’invite dans la campagne électorale à Saint-Hyacinthe‒Bagot

Publié : 16/09/2019

Saint-Hyacinthe, le 16 septembre 2019 - La FTQ traquera les candidats et candidates des différents partis fédéraux de Saint-HyacintheBagot au cours de la présente campagne électorale afin de faire la promotion de quatre enjeux fondamentaux : une assurance médicaments publique et universelle, une économie verte, une véritable justice fiscale et un programme d’assurance emploi efficace.

« Les partis qui prendront position en faveur de ces quatre questions feront la démonstration qu’ils veulent vraiment améliorer de façon significative la vie de l’ensemble des citoyens et citoyennes de Saint-HyacintheBagot », fait valoir Alain Croteau, vice-président de la FTQ et directeur québécois du Syndicat des Métallos.

Sur le thème « Le gros bon sens », des centaines de pancartes rappelant ces quatre enjeux ont été déployées dans la circonscription.

« C’est le gros bon sens d’avoir une assurance médicaments », lance Alain Croteau. « En effet, le coût des médicaments au Québec est parmi les plus élevés des pays de l’OCDE. Nous demandons que la Loi canadienne sur la santé soit modifiée pour y inclure les médicaments. Le Canada est le seul pays de l’OCDE à avoir un système de santé public qui ne l’inclut pas. »

« C’est le gros bons sens que de viser une économie verte et une transition juste pour les travailleuses et travailleurs. C’est le gros bon sens d’obtenir une meilleure justice fiscale alors que les GAFFA, entreprises et plus fortunés ne paient pas leur juste part. Idem pour l’assurance emploi, qui doit exister pour celles et ceux qui en ont besoin ». 

La FTQ a ciblé d’autres circonscriptions, également, lesquelles seront dévoilées dans les prochaines semaines.

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) est la plus grande centrale québécoise comptant plus de 600 000 membres.