Le Fonds humanitaire des Métallos appuie plusieurs organismes communautaires de Montréal

Publié : 13/12/2019

Montréal, le vendredi 13 décembre 2019 –  Le Fonds humanitaire du Syndicat des Métallos (FHM) a donné cette semaine 13 500 $ à cinq organismes communautaires de la région de Montréal : Chez Doris, le Cap Saint-Barnabé, le Bon Dieu dans la rue, Les œuvres de la maison du père, et les Cuisines collectives Hochelaga-Maisonneuve. Au total, c’est 43 000 $ que le Fonds humanitaire a versés à  des  organismes à travers le Québec qui appuient ceux et celles qui traversent des périodes plus   difficiles. Chaque semaine, des syndiqués métallos cotisent au FHM qui offre de l’aide humanitaire et soutient des projets de développement communautaire ici et à travers le monde.

« La solidarité est au coeur de notre action quotidienne. Nous négocions les meilleures conditions de travail pour notre monde. La solidarité s’exprime aussi à l’extérieur de nos rangs, par nos revendications pour l’ensemble de la société, comme celles sur la hausse du salaire minimum. En  cette  période des fêtes, nous souhaitons aussi redonner aux communautés où nos membres vivent. », fait valoir le directeur québécois des Métallos, Alain Croteau.

Les dons iront aux organismes suivants : Moisson d'Alma, Centre du Plateau Laval, Centre d'action bénévole de Contrecoeur, Maison d'aide et d'hébergement de Fermont, L'espoir de Shelna, Centre d'entraide d'Argenteuil, Chez Doris, Bon Dieu dans la rue, CAP Saint-Barnabé, Cuisines collectives Hochelaga-Maisonneuve, Les oeuvres de la maison du père, Ressource aide alimentaire de Nicolet, Hom’asculin, Fin à la faim, le Service alimentaire communautaire (SAC), Hommes Sept-Ils, Ressourcerie Bernard-Hamel, Centre de bénévolat de la Vallée-de-l'Or.

 « En étant syndiqué, on met nos énergies en commun pour négocier de meilleurs salaires et  améliorer le sort de notre monde. C’est important pour nous d’appuyer ceux et celles qui rendent nos communautés plus solidaires, qui viennent en aide à ceux et celles qui traversent des situations plus difficiles », explique le coordonnateur des Métallos pour la région de Montréal, Pierre Arseneau.

Fondé en 1985, le FHM est un organisme de bienfaisance enregistré qui se consacre à des projets de développement international et vient en aide aux communautés au Québec et au Canada. Les membres du Syndicat des Métallos y contribuent par l'intermédiaire de clauses incluses dans les conventions collectives.

Sur la photographie pour les Cuisines collectives Hochelaga-Maisonneuve (CCHM), à partir de la droite : Benoist De Peyrelongue, directeur général, CCHM, Annie Daigneault, conseillère syndicale à la section locale 1976 du Syndicat des Métallos, Daniel Mallette, responsable de la solidarité internationale, de la mobilisation et de l’action politique du Syndicat des Métallos, Pierre Arseneau, coordonnateur des Métallos de la région de Montréal, Richard Dion, animateur aux CCHM, en présence d’un groupe de participantes et participants appelé « Les fourmis atomiques » qui participe à un programme spécial de CCHM.