Le lockout chez ABI a fait perdre jusqu'ici
- $ à Hydro-Québec
Tous les Québécois paient pour cela.
Le syndicat veut négocier.
Mais le compteur tourne....

Lockout à l'Aluminerie de Bécancour

Les employés de soutien d'ArcelorMittal à Fermont appuient les travailleurs d'ABI

Publié : 07/03/2018

À Fermont, les 84 travailleurs de la section locale 7401 et 7401 FP Nord du Syndicat des Métallos, tous employés de soutien chez ArcelorMittal, ont convenu de donner chacun 1 $ par semaine en soutien aux lockoutés de l'Aluminerie de Bécancour (ABI).

« Nous sommes très fiers d'aider nos confrères et consoeurs d'ABI», lance le président de cette section locale, Dominic Bisson. « Bien que nous sommes une petite section locale, nous savons que chaque geste de solidarité compte. Nous sommes fiers d'apporter notre contribution à des travailleurs qui ont toujours soutenu les Métallos et l'ensemble du mouvement ouvrier ».

Le don que ces travailleurs ont choisi de faire est hebdomadaire et rétroactif au 15 janvier. Une seconde assemblée aura lieu le 2 avril prochain pour entre autres discuter du maintien de ce don jusqu'à la fin du lockout chez ABI.

Les 1030 travailleurs et travailleuses de l’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI) sont en lockout depuis le 11 janvier dernier. Les deux propriétaires d’ABI, Alcoa (74,9 %) et Rio Tinto (25,1 %) ont en effet choisi de décréter un lockout plutôt que de reprendre les négociations qui allaient pourtant bon train avant le dépôt d’une offre finale et globale de l’employeur.