Le lockout chez ABI a fait perdre jusqu'ici
- $ à Hydro-Québec
Tous les Québécois paient pour cela.
Le syndicat veut négocier.
Mais le compteur tourne....

Offre patronale chez ABI

Les lockoutés se prononceront lundi prochain en assemblée générale

Publié : 05/03/2019

Bécancour, le mardi 5 mars 2019 – À la suite du dépôt d’une offre patronale hier, les lockoutés de l’Aluminerie de Bécancour se réuniront en assemblée générale lundi prochain le 11 mars à 13 h. Ils auront alors l’occasion de se prononcer sur l’offre patronale, qui comprend trois conventions collectives ainsi qu’un protocole de retour au travail.

Le président de la section locale 9700, Clément Masse, réserve ses commentaires sur l’offre en question pour l’assemblée générale. À la suite d’une analyse approfondie effectuée au cours des dernières heures par le comité de négociation, Clément Masse est néanmoins en mesure de confirmer que la  dernière proposition patronale ressemble beaucoup à ce qui était sur la table lorsque ABI a rompu les négociations à la mi-février. Le protocole de retour au travail n’a cependant jamais fait l’objet de discussions.

« Pour ce qui est du contenu des conventions collectives, cela reprend essentiellement le compte rendu de négociations dont nos membres ont pris connaissance lors de la dernière assemblée générale. Par souci de transparence, l’exécutif syndical a choisi de soumettre l’offre patronale en question au scrutin secret », explique le président de la section locale 9700, Clément Masse, déplorant au passage qu’en procédant par une offre globale, l’employeur tente encore une fois un coup de force plutôt que de laisser une chance à la négociation.

Les 1030 travailleurs et travailleuses d’ABI sont en lockout depuis le 11 janvier 2018, jetés à la rue par Alcoa et Rio Tinto. Les négociations achoppaient sur le financement du régime de retraite et le respect de l’ancienneté dans les mouvements de main-d’œuvre. On apprenait récemment que le conflit a causé des pertes financières à Hydro-Québec de 165 millions en 2018.