Les métallos de Fermont appuient leurs confrères d’IOC au Labrador

Publié : 01/05/2018

Fermont, le 1er mai 2018 – Tous les métallos syndiqués à Fermont membres de la section locale 5778 (Gagnon, Firelake et Fermont) ont décidé d’appuyer financièrement leurs confrères de la ville voisine de Labrador City en grève chez IOC. Ils donneront 1200 $ par semaine (rétroactivement au 9 avril dernier) aux membres de la section locale 5795 des métallos en grève chez IOC au Labrador.

En assemblée générale, le groupe a également décidé qu’il soutiendrait financièrement les confrères d’IOC à Sept-Îles si une grève devait être déclenchée, à raison de 300 $ par semaine.

« C’est une fierté pour nos membres d’aider nos confrères voisins de ville. Nous savons qu’un conflit de travail, ce n’est jamais facile et que la solidarité fait toute la différence. Nous sommes de tout cœur avec nos collègues d’IOC et leur souhaitons un règlement négocié satisfaisant pour les membres », fait valoir le président de la section locale 5778, Joël Dumont.

Les quelque 1200 membres de la section locale 5795 chez IOC au Labrador ont déclenché une grève le 26 mars dernier. Les membres de la section locale 9344 affectés à la voie ferrée et aux activités portuaires chez IOC à Sept-Îles ne peuvent quant à eux exercer leur droit de grève, puisque le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) doit trancher sur le niveau de services essentiels devant être assuré en cas de conflit.

La section locale 5778, qui représente plus de 1300 travailleurs à la mine du Mont Wright d’ArcelorMittal, ainsi qu’environ 200 autres travailleurs syndiqués à Fermont versent à l’heure actuelle environ 10 000 $ par mois à des groupes en conflit, soit aux grévistes d’IOC et aux lockoutés de l’aluminerie ABI.