Les métallos de Havre-Saint-Pierre en appui à ceux de Fermont et Port-Cartier

Publié : 31/05/2021

Port-Cartier, le lundi 31 mai 2021 – Une délégation de la section locale 4466 représentant les travailleurs de la mine Tio de Tio Tinto à Havre-Saint-Pierre était de passage aujourd’hui sur la ligne de piquetage des grévistes d’ArcelorMittal à Port-Cartier.

Ces derniers ont donné 2000 $ pour soutenir leurs confrères et consœurs en conflit et se sont engagés à les appuyer à hauteur de 1000 $ par mois pour la suite des choses.

« Nous avons passé par là en 2007, lorsque nous avons dû nous battre pour nos droits. C’est important pour nous d’être là lorsque nos confrères revendiquent non seulement pour eux, mais pour toute l’économie régionale. Leur bataille, en est une pour qu’une part plus importante des richesses tirées de nos sols reste dans la région. C’est de la musique à nos oreilles », fait valoir le nouveau président de la section locale 4466, Jean-François Boudreau.

Ce dernier était accompagné du vice-président Frédéric Cyr et du secrétaire financier Sylvain Cormier.

Le Syndicat des Métallos représente 2500 travailleurs et travailleuses de la compagnie ArcelorMittal Mines Canada à Port-Cartier, Fermont et Fire Lake, réunis au sein des sections locales 5778, 6869, 8664, 7401 et 7401-FP. Ces derniers ont déclenché une grève le 10 mai dernier.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.