Arrêt de production prolongé chez Resco

Les métallos veulent travailler à des solutions

Publié : 10/01/2019

Grenville-sur-la-Rouge, jeudi le 10 janvier 2019 – Le Syndicat des Métallos a demandé une  rencontre avec la direction de Resco afin de discuter de l’avenir de l’usine et de son fonctionnement. L’organisation interpelle également les élus de la région afin qu’ils interviennent pour assurer la pérennité de l’usine et des emplois en jeu.

La centaine de travailleurs à l’emploi de ce fabricant de briques réfractaires est en arrêt de travail depuis environ 3 mois. Pourtant, l’usine fait effectuer des contrats et approvisionne ses clients, à partir d’usines situées en Chine. « Nous avons demandé une rencontre avec la direction de l’usine pour faire le point sur la situation et voir comment les choses pourraient changer. Cette rencontre devrait avoir lieu sous peu », explique le représentant syndical des Métallos, Benoît Locas.

L’usine fabrique des briques réfractaires utilisées dans le secteur industriel. « C’est une usine productive, qui fabrique des produits de qualité. Nous souhaitons être en mode solution pour discuter avec la compagnie des avenues possibles pour que cette usine redémarre et reprenne une vitesse de croisière. On comprend que l’usine est un peu âgée et pourrait avoir besoin d’investissement. Nous allons en discuter et voir si le syndicat peut jouer un rôle constructif », insiste le coordonnateur des Métallos pour la région de Nord-Nord-Ouest, Donald Noël.