Les syndiquées de Mondor ratifient un nouveau contrat

Publié : 27/06/2022

Saint-Jean-sur-Richelieu, le lundi 27 juin 2022 – La trentaine de syndiquées de l’usine de couture et de confection de bas collants Mondor à Saint-Jean-sur-Richelieu, membres de la section locale composée 9414 du Syndicat des Métallos ont ratifié une convention collective de 5 ans dans une proportion de 89 %.

Les hausses sont de 6,5 % la première année, rétroactif au 1er janvier dernier, puis de 3 % la deuxième année et 2,7 % la troisième année. Fait à noter, les négociations pourront s’amorcer dès 2025 pour les salaires et les primes des deux dernières années, avec tous les droits prévus au Code du travail incluant le droit de grève.

« On ne s’entendait pas pour l’ensemble des 5 ans. Vu la situation économique qui varie grandement ces derniers temps, cette solution permet de voir comment la situation évolue et de rajuster le tir pour la fin du contrat. Cela n’enlève à ces travailleuses syndiquées aucun droit prévu au Code du travail, puisque de la façon dont le contrat a été rédigé, elles auront le droits prévus au Code, incluant le droit de grève au moment de négocier les salaires et primes des deux dernières années », explique le représentant syndical des Métallos, Martin Courville.

La prime de nuit passe de 0,75 $ à 1,25 $ de l’heure, tandis que celle de soir passe de 0,65 $ à 0,85 $. Le montant alloué pour les bottes de sécurité sera désormais 150 $ par année de convention, plutôt que 125 $ par période de deux ans auparavant.

« Malgré un secteur d’activité difficile, soit celui de l’industrie textile, les travailleuses et travailleurs de Mondor ont obtenu un contrat respectable qui leur permet de faire un bond au chapitre des salaires. Le recrutement demeure un défi dans cette industrie : les retraites mènent souvent à de l’attrition. C’est un enjeu auquel il faudra répondre lors des prochaines négociations », souligne Martin Courville.

Le groupe des syndiquées de Mondor est un des premiers à avoir joint la section locale 9414 il y a de cela une quarantaine d’années.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.