Les travailleurs d’ArcelorMittal votent contre la proposition

Publié : 01/05/2021

Port-Cartier et Fermont, le samedi 1er mai 2021 – Au terme de votes tenus tout au cours de la semaine autant à Port-Cartier qu’à Fermont, les syndiqués d’ArcelorMittal ont rejeté en bloc le projet de convention collective.

Une proposition de contrat a été présentée aux 2500 travailleurs et travailleurs syndiqués d’ArcelorMittal sur la Côte-Nord lors d’assemblées tenues en ligne le mardi 27 avril. À la suite de celles-ci, des votes se sont déroulés tout au long de la semaine par différents moyens, soit en ligne ainsi qu’en personne dans le respect des règles sanitaires.

Voici le résultat des votes, dépouillés vendredi soir, selon les accréditations :

-       SL 5778 (mine de Mont-Wright et de Fire Lake) : rejeté à 99 %

-       SL 6869 (port et chemin de fer) :  rejeté à 97 %  

-       SL 7401 et 7401-FP sud (employés de bureau Port-Cartier et force protectrice) : rejeté à 94 %

-       SL 7401 et 7401-FP nord (employés de bureau Fermont et force protectrice) : rejeté à 99 %

-       SL 8664 (usine de bouletage à Port-Cartier) : rejeté à 81 %

« Le message de nos membres est clair. La proposition qui leur a été faite n’est pas à la hauteur. Les gens se sont exprimés, lors des votes, mais aussi lors des assemblées. On tend donc la main pour retourner négocier et bonifier les dernières offres dans le sens indiqué par les membres. Nous avons aussi en main un mandat de grève fort, à exercer au moment jugé opportun », a fait valoir le coordonnateur des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.