Une nouvelle convention collective de 18 mois

Les travailleurs de la Boulangerie Weston de Gatineau rattrapent ceux des autres usines du Québec

Publié : 07/07/2021

Gatineau, le mercredi 7 juillet 2021 – Les 125 travailleurs de la Boulangerie Weston de Gatineau ont adopté hier soir, dans une proportion de 65 % les offres finales et globales faites par l’employeur.

Ainsi, ces travailleurs membres de la section locale 9584 du Syndicat des Métallos ont un nouveau contrat de travail de seulement 18 mois et obtiennent une augmentation salariale en moyenne de 12,5 % pour cette période. Ceci permet à ces métallos de rattraper le taux horaire moyen de leurs collègues de Napierville et de se rapprocher de ceux de Longueuil. De plus, les nouveaux salariés profiteront d’une augmentation salariale de 32 %.

Le 11 juin dernier, les métallos de l’usine Weston de Gatineau avaient accordé à leur comité de négociation la possibilité d’enclencher au moment jugé opportun des moyens de pression pouvant aller jusqu’à une grève générale illimitée. L’ultimatum avait été fixé au 8 juillet. « Je remercie l’ensemble de nos membres qui ont soutenu leur comité de négociation et leurs représentants syndicaux tout au long du processus menant au renouvellement de la convention collective », lance le président de la section locale 9584, Sylvain Laplante. « Je suis fier de leur solidarité et de leur mobilisation. Ils ont fait comprendre à l’employeur qu’il devait nous respecter et veiller au rattrapage salarial demandé. »

« Pour les clauses normatives, ce n’est que partie remise », fait valoir Sylvain Laplante. « Si nous devons nous engager pour l’instant dans ce contrat, sa courte durée fait en sorte que, tôt ou tard, de nouvelles discussions devront avoir lieu, dont sur les clauses normatives. Nos membres le savent et resteront solidaires pour obtenir le respect! », promet-il.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.