Le lockout chez ABI a fait perdre jusqu'ici
- $ à Hydro-Québec
Tous les Québécois paient pour cela.
Le syndicat veut négocier.
Mais le compteur tourne....

Lockout chez ABI

Assemblée générale des syndiqués mardi

Publié : 28/06/2018

Bécancour, le jeudi 28 juin 2018 –  Les 1030 lockoutés d’ABI sont convoqués à une assemblée générale qui aura lieu mardi le 3 juillet prochain afin de faire le point sur les négociations en cours. Ces derniers se prononceront afin de valider les orientations du comité de négociation pour la poursuite de la médiation.

L’assemblée aura lieu mardi soir, à 18 h 30, à l’Hôtel Delta de Trois-Rivières. Les médias pourront prendre des images à partir de 18 h 15 jusqu’au début de la rencontre. L’assemblée se tiendra évidemment à huis clos. Aucune entrevue ne sera accordée mardi soir au terme de la rencontre.

Une conférence de presse se tiendra le lendemain, mercredi le 4 juillet, à 10 h, à l’édifice de la FTQ à Trois-Rivières. Les représentants de la section locale 9700 des Métallos feront le point sur la négociation et divulgueront alors les résultats de l’assemblée générale de la veille.

 

Conférence de presse

Mercredi, le 4 juillet, à 10 h

Édifice de la FTQ

7080, rue Marion

Trois-Rivières (Québec)  G9A 6G4

 

Les 1030 syndiqués de l’Aluminerie de Bécancour ont été mis en lockout le 11 janvier dernier par Alcoa et Rio Tinto. Les négociations achoppaient sur le financement du régime de retraite et le respect de l’ancienneté dans les mouvements de main-d’œuvre. Alors qu’une entente négociée était possible, l’employeur a plutôt choisi de décréter un lockout. Soulignons que le conflit a privé Hydro-Québec de revenus de plus de 100 millions, en électricité gaspillée et non payée, puisque la compagnie a eu recours à la clause de « force majeure » pour se soustraire à ses obligations.