Usine Dyne-A-Pak de Laval

L’offre de l’employeur est refusée

Publié : 13/07/2022

Laval, le mercredi 13 juillet 2022 – Les 120 travailleurs syndiqués de l’usine Dyne-A-Pak de Laval, propriété de la multinationale ProAmpac, ont refusé une offre finale de l’employeur dans une proportion de 70 %. Ces travailleurs, tous membres de la section locale 7625 du Syndicat des Métallos, ont du même souffle accordé à leur comité de négociation, de manière quasiment unanime (96 %), un mandat de grève à déclencher au moment jugé opportun.

Les discussions achoppent principalement sur l’échelle salariale ainsi que sur certaines primes. « Nous sommes bien entendu toujours prêts à négocier », affirme le représentant syndical des Métallos, Éric Blais. « Toutefois, l’employeur doit faire partie de la solution. Nos membres sont résolus, solidaires et prêts à entreprendre des moyens de pression au moment jugé opportun. Ils veulent une entente négociée. »

En réaction au refus des offres, l’employeur a officiellement déposé hier une demande de conciliation.

Les métallos de Dyne-A-Pak fabriquent des emballages de polystyrène, notamment pour l’industrie alimentaire.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.