Nouveau contrat de travail pour les salariés de Bordures Polycor

Publié : 30/05/2018

Québec, le mercredi 30 mai 2018 – La soixantaine de travailleurs de l’usine Bordures Polycor située à Rivière-à-Pierre, en banlieue de Québec, a ratifié un nouveau contrat de travail dans une proportion de 90 %. L’ensemble des travailleurs bénéficiera de hausses totalisant 12,4 % sur 4 ans. Un rattrapage salarial a été négocié pour les travailleurs de métiers spécialisés, qui auront quant à eux droit à des hausses totalisant 21,4 %.

« Le salaire de nos membres était plus bas que celui des autres travailleurs du groupe. C’était important pour nous de gagner la parité. C’est maintenant chose faite. On est très contents du résultat », a fait valoir le représentant syndical de la section locale composée 9599 des Métallos, Luc Laberge.

La nouvelle convention collective prévoit une hausse salariale rétroactive au 1er mai pour tous les travailleurs de l’usine Polycor Bordures, soit de 5 % la première année et de 2,3 %, 2,4 % et 2,7 % pour les suivantes. Les électromécaniciens et les mécaniciens verront leur salaire de la première année haussé de 14 %, en guise de rattrapage salarial, après quoi, ils auront les mêmes hausses que le reste du groupe.

La cotisation de l’employeur au REER est bonifiée pour l’ensemble de ses travailleurs, passant graduellement de 12 $ par semaine à 20 $ en 2018, 25 $ en 2019 et 30 $ en 2020.

En avril dernier, les salariés de l’usine avaient unanimement rejeté l’offre finale de l’employeur lors des négociations. « Les membres ont construit un rapport de force qui a permis de faire des gains significatifs», ajoute Luc Laberge.