Sainte-Justine de Beauce

Nouvelle convention collective chez Rotobec

Publié : 04/05/2019

Sainte-Justine, le samedi 4 mai 2019 – Les quelques 275 travailleuses et travailleurs du fabricant de grappins de Sainte-Justine, en Beauce, ont entériné dans une proportion de 84 % un nouveau contrat de travail qui leur accorde des augmentations salariales moyennes de 20 % pour les 5 prochaines années, dont un minimum de 2 $/heure pour tous les salariés dès la signature du contrat.

« En plus des nombreux enjeux auxquels nous avons trouvé des solutions négociées, nous croyons que cette nouvelle convention collective permettra à l’employeur de recruter de nouveaux travailleurs et de mieux les retenir en emploi par la suite », fait observer le représentant syndical Benoit Boulet. « Cette entente est la meilleure que nous ayons jamais obtenu. Nous sommes très fiers des changements qui sont apportés », déclare Yvan Lamontagne, président d’unité de la section locale composée 9153 des Métallos représentant les travailleuses et travailleurs de Rotobec.

Les salariés voient aussi différentes primes bonifiées (primes de soir, de chef d’équipe, de formateur ainsi que pour les bottes et les lunettes de travail), obtiennent le paiement des jours fériés en fonction des heures normalement prévues à leur quart de travail, une limite de temps en cas d’affectation temporaire et une nouvelle clause sur l’affichage des postes et la formation. De plus, l’employeur ne pourra apporter de changements au régime d’assurance collective sans l’accord du syndicat. Enfin, durant toute la durée du contrat de travail, la participation au régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) augmente de 400 $ par an jusqu’à ce que cela atteigne 1250 $ par an.