Hydro ne doit pas être complice de l'exode de nos emplois

Pétition pour qu'Hydro-Québec achète ses câbles au Québec!

Publié : 12/12/2009

Alors qu'au cours des cinq dernières années, 89 % des câbles d'Hydro venaient du Québec, cette proportion a dégringolé à 68 % en 2009.

Il faut stopper l'hémorragie!

Les câbles doivent venir d'ici et nos emplois doivent rester au Québec.
Hydro-Québec est une fierté nationale, un symbole de notre développement économique, c'est la moindre des choses qu'elle encourage l'activité économique au Québec!

Signons la pétition en ligne sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.


Trois usines, un même enjeu!

Depuis plus de neuf mois, les 200 métallos de Prysmian à Saint-Jean sur Richelieu sont en grève. La menace de fermeture est de plus en plus concrète. Déjà 170 travailleurs ont eu des avis de licenciement.

Hydro-Québec a accepté d'acheter ses câbles aux États-Unis et en Ontario de façon temporaire et s'apprête à certifier les usines étrangères de Prysmian de façon permanente.

Des 70 métallos de l'usine General Cable à la Malbaie, également un fournisseur d'Hydro-Québec, 38 ont aussi reçu un avis de licenciement. Et l'employeur vante les mérite de l'usine jumelle en Arkansas.

Les collègues du SCEP chez General Cable à Saint-Jérôme vivent aussi une fermeture de l'usine pour une période indéterminée.

Le gouvernement et Hydro-Québec ont des comptes à rendre et des responsabilités à prendre!