Premier contrat de travail chez Normec à Sept-Îles

Tout est en place pour favoriser la croissance de cette entreprise

Publié : 20/08/2020

Sept-Îles, le jeudi 20 août 2020 – C’est à l’unanimité que la quinzaine de syndiqués de l’usine de fabrication métallique Normec Industries à Sept-Îles a entériné hier soir leur nouveau contrat de travail. Nouvellement syndiquée depuis septembre 2019, cette convention jette les bases pour de saines relations de travail, propices à l’expansion de l’entreprise.

« Nous sommes très heureux du dénouement et l’approbation de 100 % par les membres le confirme. On retrouve tous les éléments nécessaires à des relations de travail harmonieuses, y compris un comité de santé et sécurité paritaire et des libérations pour un représentant à la prévention, dans l’esprit de la Loi sur la santé et la sécurité, même si l’entreprise n’y est pas assujettie », explique le coordonnateur des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.

Normec Industries a repris les activités de la défunte Fabnor, entreprise qui avait fait faillite il y a de cela quelques années. Les nouveaux salariés ont choisi de se syndiquer avec les Métallos et sont membres de la section locale composée 7065.

Cette première convention collective de 3 ans prévoit des hausses salariales annuelles de 2,5 %. On y trouve notamment une procédure de grief, un mécanisme d’affichage des tâches à l’interne, des dispositions sur les vacances et congés. « Les négociations ont été longues, mais elles se sont déroulées dans le respect. Ce contrat jette maintenant les bases pour l’expansion de l’entreprise. Il y a un terreau fertile pour la croissance de cette entreprise très nécessaire dans la région », ajoute Nicolas Lapierre.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.