Un bon contrat pour les syndiqués de Metcor à Saint-Eustache

Des hausses salariales de 6 % cette année et un minimum de 20 % sur cinq ans

Publié : 20/09/2022

Saint-Eustache, le mardi 20 septembre 2022 – Les 24 syndiqués de l’usine Metcor à Saint‑Eustache, qui assurent le traitement thermique de trains d’atterrissage pour les avions, ont ratifié à 93 % un nouveau contrat de cinq ans, avec des hausses salariales totalisant 20 % et une augmentation totale de la masse salariale de 25 %, en incluant les primes.

Les salaires augmenteront en effet de 6 % la première année, puis de 5 % la deuxième. Par la suite, les syndiqués auront des hausses de 3 % pour les trois dernières années du contrat et un ajustement pouvant porter le pourcentage d’augmentation à 3,5 % si l’IPC était plus élevé.

« Nous sommes satisfaits du contrat. Après deux années de gel salarial pendant la pandémie, nous voulions nous concentrer sur les salaires et les primes pour cette convention-ci. Ce qu’on a été chercher est à la hauteur des attentes des membres », souligne le président de l’unité syndicale (SL 7625), Stéphane Grenier.

L’échelle salariale a été raccourcie, si bien qu’il faudra trois années plutôt que cinq pour progresser jusqu’au maximum. De plus, une quatrième semaine de vacances sera désormais accordée après 12 ans de service, plutôt que 15. Plusieurs primes ont été bonifiées, soit celle pour le travail de nettoyage, pour les quarts de soir et de nuit, ainsi que pour le syndiqué qui agit comme chef d’équipe. Une prime de formation a aussi été créée. Le montant alloué pour les bottes de sécurité a été majoré.

Les travailleurs ayant entre 10 et 15 ans d’ancienneté auront droit à une cotisation plus élevée de l’employeur à leur compte au Fonds de solidarité FTQ, en fonction de leur participation.

« On peut dire mission accomplie. On est allé chercher ce que nos membres voulaient au moment d’établir le cahier de demandes. Félicitations au comité de négociation », fait valoir le représentant syndical, Éric Blais.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.