Chemin de fer Knob Lake et Timmins

Un bon premier contrat pour un sous-traitant de Tata Steel

Publié : 07/05/2019

Sept-Îles, le mardi 7 mai 2019 – La douzaine de travailleurs du chemin de fer Knob Lake et Timmins qui conduisent les trains et entretiennent la voie entre la mine de Tata Steel et la ville de Schefferville a conclu une première convention collective avec le Syndicat des Métallos.

Ces membres de la section locale composée 7065, syndiqués depuis novembre 2018, ont obtenu des augmentations salariales de 2 % par année, pendant trois ans. Fait à noter, plusieurs clauses ont été mises en place pour mieux encadrer le navettage et mieux rémunérer les travailleurs lors des périodes de déplacement, alors qu’ils ne sont pas à domicile.

« Quand l’avion est en retard, les travailleurs verront leurs heures payées. Il en sera de même lors de la journée de transport pour se rendre sur leur lieu de travail ainsi que lors de leur retour à la maison. Le contrat tient mieux compte du temps passé à l’extérieur du domicile en lien avec le travail. C’était une de nos principales demandes : on a insisté en négociation et on peut dire mission accomplie », explique le président de l’unité syndicale, Yves Laviolette.

Cette première convention collective prévoit également un meilleur encadrement des relations de travail. Les vacances seront mieux payées et le nombre de journées de vacances est augmenté. « C’est une bonne première convention, qui jette les bases pour un syndicat solide. Avec ce contrat, il devient évident que les travailleurs en navettage ont beaucoup à gagner en adhérant à un syndicat et que les Métallos ont l’expertise pour négocier ce type d’avancées », fait valoir le coordonnateur des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.