Les Métallos appuient une initiative autochtone

Un don de 18 000 $ pour une maison de la culture autochtone

Publié : 12/06/2018

Mani-Utenam, le mardi 12 juin 2018 – La transmission du savoir autochtone, voilà une cause qui tient à cœur au Syndicat des Métallos. C’est pourquoi le Fonds humanitaire des Métallos a remis un don de 18 000 $ au projet Atelier Innu-Natukuna pour soutenir la construction d’une maison destinée à accueillir des initiatives de valorisation et de transmission de la culture, du savoir et de la langue innue.

« Nous avons trois groupes autochtones syndiqués Métallos et c’est important pour nous de leur montrer que ce syndicat leur appartient. C’est tout simplement une suite logique de leur apporter notre support », a fait valoir le coordonnateur des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.

La somme accordée servira à la construction d’un nouvel édifice entièrement dédié à la promotion de la culture autochtone. Le projet prévoit d’offrir des ateliers de formation pour les membres de la communauté d’Uashat mak Mani-Utenam, notamment sur la transmission de la langue et des savoirs ancestraux sur les plantes médicinales ainsi que le tannage des peaux de caribou.

Le programme de formation existe déjà dans une résidence privée de la communauté d’Uashat mak Mani-Utenam. Avec la nouvelle bâtisse, il pourra être offert à plus grande échelle et de façon plus permanente.  « C’est un projet très valorisant, qui va permettre d’assurer la relève autochtone pour ne pas perdre les traditions. En tant que Métallos, on est fier de contribuer à cette belle initiative », a ajouté Nicolas Lapierre.

Le chèque a été remis lundi soir en présence de la responsable du projet, Kathleen André, du président de l’unité au Quality Inn de Sept-Îles, Johny Scott, et de Christian Chouinard, membre de la section locale 9344 chez IOC et du comité national autochtone du Syndicat des Métallos.