Un excellent premier contrat pour les Métallos d’Orica à Thetford Mines

Publié : 11/04/2018

Thetford Mines, mercredi le 11 avril 2018 –  Les 12 travailleurs de l’usine de fabrication d’explosif pour le secteur minier Orica à Thetford Mines ont ratifié cette semaine dans une proportion de 92 % un premier contrat de travail depuis qu’ils ont adhéré aux Métallos. En plus de hausses salariales totalisant 6 % sur trois ans, le contrat prévoit un rattrapage salarial de 14 %.

«Enfin, les travailleurs rejoignent la moyenne des salaires offerts dans les autres usines de la même compagnie. La parité avec les autres usines constituait un des principaux objectifs de la négociation, qui a clairement été atteint avec ce rattrapage», fait valoir le représentant syndical des Métallos, Benoit Boulet.

Au terme du contrat, à la fin 2020, le salaire horaire atteindra donc 30 $ l’heure travaillée. En outre, le contrat de ces membres de la section locale composée 9599 prévoit que les assurances collectives sont payées à 100 % par l’employeur. On y stipule également que les travailleurs bénéficient d’une 5e semaine de vacances après 20 ans d’ancienneté et d’une 6e semaine après 25 ans d’ancienneté. « On partait de conditions de travail déjà respectables et on a fait un bon au chapitre du rattrapage salarial. La syndicalisation a aussi permis de mieux faire respecter l’ancienneté dans le milieu de travail », ajoute Benoit Boulet

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le syndicat le plus important du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.