Traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon

Un nouveau contrat et des augmentations substantielles pour les travailleurs

Publié : 17/06/2022

Rivière-du-Loup, le vendredi 17 juin 2022 – Une quarantaine de travailleurs et travailleuses opérant le traversier de Rivière-du-Loup/Saint-Siméon ont un nouveau contrat de travail de trois ans. Ces travailleurs, tous membres de la section locale 15399 du Syndicat des Métallos, ont entériné hier une entente de principe dans une proportion de 75 %, ce qui permet d’éviter une grève qui pouvait être déclenchée dès le 24 juin prochain.

Grâce à cette entente, ces métallos obtiennent dès la première année des augmentations salariales de 7,5 à 27 % (selon les différentes catégories d’emploi) et de 4 % pour les deux années subséquentes, rétroactivement au 1er avril dernier.

« Cela permet à nos membres d’obtenir des conditions de travail qui se conjuguent beaucoup mieux à ce qu’on retrouve ailleurs dans cette industrie », fait valoir le représentant syndical des Métallos, Luc Laberge. « La solidarité de nos membres a été la clé », ajoute le président de la section locale 15399, Bruno Gagnon. « Par deux fois, nos membres ont refusé les offres de l’employeur avant de se donner un mandat de grève. Ce soutien a été précieux pour le comité de négociation. »

D’autres éléments de ce nouveau contrat de travail apportent des améliorations aux conditions de travail. Plusieurs primes se retrouvent bonifiées, dont pour les repas ou le kilométrage. Les échelons d’entrée sont réduits à seulement deux possibilités, plutôt qu’à six auparavant. Les horaires de travail sont modifiés afin de favoriser le recrutement de nouveaux travailleurs ainsi que la rétention de la main‑d’œuvre.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.