Le lockout chez ABI a fait perdre jusqu'ici
- $ à Hydro-Québec
Tous les Québécois paient pour cela.
Le syndicat veut négocier.
Mais le compteur tourne....

Visite des retraités(es) syndiqués(es) de Rio Tinto Alcan en appui aux lockoutés d’ABI

Publié : 28/02/2018

Saguenay le 27 février 2018 - Cette déclaration de l’Association des retraités (es) syndiqués (es) de Rio Tinto Alcan (ARSRTA) est formulée à l’occasion de la visite d’une délégation de l’ARSRTA à Bécancour, afin de donner un appui aux travailleurs et travailleuses en lockout de l’aluminerie ABI.

 

       Les retraités(es) de Rio Tinto Alcan sont très sensibles et préoccupés par ce conflit, considérant que Rio Tinto possède 25 %  d’ABI et qu’un des deux points en litige est le régime de retraite à prestations déterminées. 

 

      Pendant que Rio Tinto fait des spectacles au Saguenay-Lac-Saint-Jean sur l’importance du dialogue avec les communautés, cette même compagnie et ses partenaires refusent toute discussion en mettant les 1000 travailleurs(es)en lockout et en prenant toute une région en otage.

 

   Les régimes à prestations déterminées négociés en contrepartie des avantages consentis aux multinationales, ont permis aux retraités(es) de demeurer au sein de la classe moyenne (classe si chère à nos politiciens) et de continuer à contribuer à l’économie des régions et au maintien des services offerts à toute la communauté. Bref, ces régimes permettent aux retraités(es) d’être des acteurs économiques importants.

           

      Les régimes de retraite à prestations déterminées et l’indexation de ces rentes permettant aux retraités(es) de demeurer dans cette classe moyenne sont de plus en plus menacés par les entreprises qui oublient ceux et celles qui ont contribué à leur enrichissement.

 

         De plus, les gouvernements cherchent par tous les moyens à restreindre les droits des retraités(es). La menace est réelle :  par exemple, le projet de loi C-27 initié par les conservateurs et cautionné par le Parti libéral au pouvoir va jusqu’à menacer de réduire les revenus des retraités(es) des sociétés d’État en vantant les mérites des prestations de retraite CIBLE. S’ils y parviennent, on peut penser que les entreprises vont emboîter le pas.

 

        C’est pourquoi nous sommes très fiers d’appuyer les travailleurs et les travailleuses en lockout d’ABI qui se tiennent debout pour défendre entre autres, nos régimes de retraite.